Ftth ou fttla : ce qu’il faut savoir pour mieux choisir  

Loin des 70 Mbit/s que prône la connexion internet avec l’ADSL, la fibre optique est désormais devenue le paradis de l’internet pour les plus grands utilisateurs. En effet, cette connexion dotée d’une capacité pouvant aller à plus d’1 Gb/s est actuellement la plus rapide et la plus performante. Elle a l’avantage d’offrir aux usagers une connexion très haut débit, une transmission de données plus rapide et un temps de latence fortement réduit. Mais malgré les avantages liés à la fibre, il n’est pas toujours facile de se retrouver dans le jargon qui lui est associé. Entre FTTH ou FTTLA, tous deux en rapport avec la fibre, on ne sait plus à quoi se vouer. Pourtant, dans les deux cas, il s’agit d’un type de raccordement à internet pour ceux qui aimeraient avoir accès à la fibre. Le fait est que les raccordements FTTH ou FTTLA ont des caractéristiques distinctives, ce qui en fait deux technologies complètement différentes.

FTTh, fibre,domicile,FTTLA

Que savoir sur la fibre optique ?

La fibre optique : qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant d’en arriver aux caractéristiques de FTTH ou FTTLA, il faudra d’abord avoir une idée claire et précise sur ce que représente la fibre optique. C’est d’ailleurs d’elle que découlent les différents types de raccordements. La fibre optique désigne en effet, un moyen d’avoir accès à un internet de très haut débit par le canal d’un réseau filaire. Ce support est caractérisé par sa finesse et sa souplesse. Il peut de ce fait être en verre ou en plastique. La fibre optique permet ainsi de véhiculer un message lumineux, dont la capacité confère le pouvoir de transférer des données à une vitesse supérieure sur des distances très longues. Tout ceci sans qu’il y ait le moindre affaissement ou le moindre signe de faiblesse. Ce qui veut dire que dans tout le processus de transport, la qualité du signal n’est guère affectée. C’est ainsi que le débit maximum de cette connexion actuellement est de 1GB/s en download comme en upload. Dans de nombreuses villes à travers de nombreux pays, l’utilisation de la fibre optique est déjà une réalité.

Les offres liées à la FTTLA

Du côté des offres de connexion fibre avec une terminaison coaxiale, l’opérateur SFR propose des contenus intéressants. Il faut préciser que même si cet opérateur mise sur la FTTLA, il offre aussi aux abonnés des services en matière de FTTH. SFR propose de nombreux abonnements tels que la Box THD, la box THD starter, la Box 4K mini power, la box 4K premium, etc. À partir de 28 euros par mois, il est possible d’accéder à une de ces offres. À noter que le prix de l’abonnement grimpe très souvent à la fin de la première année. Quel que soit le fournisseur que vous choisissez, il est important de vérifier s’il s’agit de FTTH ou de FTTLA. Dans certaines circonstances, la connexion par câble coaxiale peut être le seul recours.

FTTh, fibre,domicile,FTTLA

Les deux types de fibres optiques et leurs caractéristiques

Connaitre les caractéristiques de la fibre à terminaison optique

La fibre optique à terminaison optique n’est autre que ce qui est connu sous l’appellation FTTH. Ce dernier provient de l’expression anglaise Fiber to the Home. Ce qui veut dire fibre jusqu’au domicile. Le FTTH est alors un type de raccordement qui permet de déployer la fibre depuis le noeud de répartition jusqu’au domicile de la personne qui veut y souscrire. Ce noeud, est en réalité un NRO, noeud de répartition optique, correspondant à l’endroit où se situent tous les outils de transmission du fournisseur d’accès à internet choisi. Ce raccordement est aussi appelé un raccordement de bout en bout car les données sont transmises depuis la source jusqu’à la destination finale. Au niveau du domicile ou de l’entreprise, le raccordement s’effectue via le modem qui est offert à l’abonné dans son contrat.

La fibre optique avec une terminaison coaxiale ou FTTLA

La connexion FTTLA est moins connue sous l’appellation de fibre optique avec une terminaison coaxiale. Comme pour le cas précédent, le sigle provient encore une fois de l’anglais. FTTLA n’est rien d’autre que Fiber to The last Amplifer. Pour les amoureux du français, l’expression renvoie à une connexion fibre jusqu’au dernier amplificateur. Dans ce cas précis, le raccordement n’ira pas jusqu’au local de l’abonné. Le FTTLA consiste alors à arrêter le raccordement au niveau d’un noeud optique. Ce dernier peut être situé dans un immeuble ou dans une rue. À partir de là, la transmission de données se fait par l’intermédiaire de câbles coaxiaux. Le souscripteur pourra alors pourra de ce raccordement dans son environnement de vie ou de travail. Grâce aux câbles coaxiaux qui sont utilisés, le raccordement FTTLA ne nécessitera pas de travaux, contrairement au FTTH.

Comment faire son choix ?

FTTH ou FTTLA : que faut-il choisir ?

Dans les deux cas, il s’agit d’une connexion permettant d’avoir accès à un internet de très haut débit. Mais comme vous avez pu le voir à travers leur mode de transmission, les deux technologies ne se valent pas. Tout d’abord, le FTTH est avant une connexion internet 100 % fibre. En effet, elle accorde la possibilité aux opérateurs de modifier le débit et donc la qualité de l’internet. Ce qui permet aux abonnés de bénéficier d’une excellente connexion même en période de perturbations. Le FTTH permet d’avoir une connexion plus stable grâce aux contrôles des opérateurs sur la bande passante. De ce fait, la même vitesse obtenue en download est équivalente à celle obtenue en upload. Du côté du FTTLA, le mode de transmission n’est pas direct. En effet, il faut passer par le noeud, pour ensuite utiliser les câbles coaxiaux pour faire le raccordement chez l’abonné. Cette intermédiation entraine des pertes au niveau de la vitesse. Ce qui fait que le débit de la connexion avec le FTTLA est inférieur à celui du FTTH. Pendant que la connexion FTTH va jusqu’à 1 Gb/s, le FTTLA ne propose que 200 Mb/s.

Quelles sont les offres de connexion au meilleur débit ?

Pour vous permettre de tirer le meilleur de la fibre optique, les différents fournisseurs proposent des offres diversifiées. À ce niveau, il faut savoir qu’en matière de connexion FTTH, l’opérateur Orange reste le leader sur le marché. Celui-ci propose une connexion avec un débit de 1GB à 28,99 euros puis 47,99 euros à la fin des 12 premiers mois. Il s’agit là, de la Livebox Up Fibre. Il propose également d’autres offres dénommées Livebox Play, Livebox Jet ou encore la Livebox Zen. L’opérateur Free Mobile propose quant à lui deux principales offres sur le marché de la fibre optique. À 49,99 euros par mois, l’abonné a droit à une connexion de 10 Gb/s, en plus d’un Player Free vendu à 480 euros. L’autre offre dénommée Freebox Delta S est cédée à 39,99 euros sans Player Free.

Vous pourrez aller plus loin en suivant cette vidéo ou à travers ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *